Aider les animaux: devenir famille d’accueil

J’ai toujours adoré les animaux quels qu’ils soient: j’ai grandi avec des animaux de la ferme chez mes grands-parents (moutons, poules, canards…), eu un chien, des chats à titre personnel… Les animaux font partie de ma vie, de ma famille, et je ne me vois pas vivre sans eux. Je suis hyper triste de voir que chaque années nous battons des records d’abandons ou bien de cruauté envers les animaux, ça me dégoûte à un point que vous ne pouvez même pas imaginer ! Du coup j’ai réfléchi et me suis demandé comment je pourrai aider à mon échelle, n’ayant pas forcément envie de faire des dons sans savoir où il se retrouveraient, et n’ayant pas la possibilité pour le moment de créer une association moi-même.

Quand j’étais encore en France, je suis tombée sur des pages Facebook d’associations de Protection Animale (on dit PA dans le milieu), et ai pris contact avec certaines d’entre-elles afin de leur demander ce que je pouvais porter à mon niveau. J’ai eu beaucoup de réponses bienveillantes qui m’expliquaient que je pouvais devenir Famille d’Accueil (FA). Au début je me suis dit que ce serait trop de contraintes, que financièrement je ne pourrais pas (j’étais encore étudiante à cette époque), que je m’attacherai trop aux loulous que j’aurai chez moi etc. J’ai beaucoup échangé avec les bénévoles, et ne pouvant pas avoir d’animal à moi sur le coup car j’allais partir en voyage… j’ai finalement déposé mon dossier !!! En gros c’est très simple, on vous pose des questions sur vous, votre mode de vie, votre habitation, afin de voir si placer un animal chez vous serait possible (et bénéfique pour l’animal bien entendu).

Une fois ce dossier validé, quelqu’un (généralement un bénévole de l’association) vient chez vous pour ce qu’on appelle une pré-visite afin de voir de leurs propres yeux votre appartement/maison, voir si tout est bon pour accueillir un loulou en assurant sa sécurité et son bien-être. Cela ne dure pas trop longtemps mais vous permet aussi d’échanger avec le bénévole présent si vous avez des doutes, des peurs, des questions. Perso je me demandais si le fait d’être en appartement serait un point noir… Mais il faut savoir que la plupart des animaux sont issus de sauvetages donc bon, ils préfèrent 1000000 fois être chez vous qui leur apportez de l’amour, même en appart, que dans un box de chenil où il sera considéré comme un numéro ! Les associations travaillent parfois avec la métropole depuis l’étranger, il se peut que vous receviez un petit protégé de Roumanie ou bien de la Réunion par exemple 🙂

En général tous les frais relatifs à l’animal sont pris en charge par l’association: nourriture, litière, collier, jouets, panier… Les frais vétérinaires sont toujours pris en charge à moins que vous vouliez faire une bonne action ! Pour les personnes qui comme moi n’ont pas forcément une gros budget ce point peut être décisif, alors je me dois de le souligner !!

J’ai commencé mon expérience en accueillant un chiot jack russel de 2 mois nommé Bambou. Je n’ai pas de photos sous la main mais c’était un adorable petit coeur, même s’il était trèèèèès fusionnel et ne supportait pas de ne plus me voir (je ne devais pas fermer le rideau de douche par exemple, sinon il pleurait). C’est hyper émouvant comme situation, on doit aider ce petit à prendre de nouveaux repères, à connaître la vie en famille avec de l’amour… Bambou a été adopté en quelques jours seulement, ce qui est souvent le cas des chiots et chatons. Par la suite j’ai été FA pour des chatons dans ma ville natale. Le premier était un bébé de 2 mois environ, qui était sensé être une femelle mais qui s’est révélé être un mâle haha ! Le deuxième était un peu plus vieux, 6 mois, et s’appelait Osiris. Il est resté chez moi plusieurs mois, au début il avait peur bien évidemment, mais après quelques jours il était devenu mon petit bébé, friand de câlins et de bisous sur le lit ! Ca a été hyper dur de me séparer de lui, en plus il s’entendait très bien avec le chat de Monsieur… néanmoins je suis contente car sa famille pour la vie m’envoie des photos et vidéos très souvent, alors je me dis qu’il est tombé sur une famille en or !!!

Vous l’aurez certainement compris, être FA c’est beaucoup de responsabilités, mais également une opportunité de sauver un animal et de lui faire connaitre l’amour humain: ça n’a pas de prix !!! Si vous souhaitez devenir bénévole, n’hésitez pas à ma contacter ou à regarder autour de vous, vous avez probablement une asso qui cherche des familles !!! Pour les rémois ou marnais, je faisais partie de l’asso Une Patte pour l’Avenir, et aiderait avec plaisir si je reviens m’installer dans le coin. Si vous êtes plutôt vers Bordeaux/l’Aquitaine, je vous recommande à 100000% l’association Coeur à 4 pattes (même pour adopter !!!). Si vous choisissez de devenir bénévole surtout dites le moi, je serai hyper contente de vous aider dans cette belle aventure !!!


10 réflexions sur “Aider les animaux: devenir famille d’accueil

  1. Nous avons adopté notre chatte Luna ainsi que la petite Lassa de mes parents dans une association qui ne comptait que des FA. À chaque fois, elles étaient en pleurs de voir partir ces boules de poils auxquelles elles s’étaient attaché.
    J’avoue que je ne supporterais pas ces séparations à répétition, ça me rendrait trop malheureuse même si je sais qu’ils/elles seront heureux dans leur nouvelle famille.
    Il faut un sacré courage pour y arriver mais c’est la plus belle solution pour que les animaux ne soient pas enfermés dans des cages de chenil ou à la SPA

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.