Site Loader

Je réfléchis à cet article depuis quelques jours déjà: dois-je le poster ? Dois-je passer cette situation sous silence et continuer de poster sans évoquer la crise qui nous touche ? J’ai finalement pris la décision d’écrire cet article pour partager mon ressenti avec vous, parce-que ça fait du bien de se dire qu’on n’est pas tout seul, qu’on peut encore échanger par écrans interposer, qu’on peut encore en parler sans tomber dans la psychose.

Vous le savez si vous me suivez, j’étais encore il y a quelques jours à l’autre bout du monde, en Australie. Là-bas il n’y avait pas encore de mesure de confinement et tout était donc plus ou moins « normal », on allait au resto, on allait à la plage, on parlait avec les gens sans distance de sécurité… Et puis Monsieur et moi avons dû rentrer en France, demande expresse du gouvernement qui demandait à tous les français de revenir sur leur territoire. Je pense que malgré le fait que cet épisode sonne le glas de nos aventures (pour l’instant seulement !), nous avons pris la bonne décision ! Les avions se font de plus en plus rares pour rejoindre la France, et les billets peuvent atteindre des sommes complètement folles, du genre 10.000 euros par personne… hallucinant !

Du coup nous nous sommes retrouvés à atterrir à Paris en perdant plus de 20 degrés, à rejoindre notre ville et à voir l’étendue des dégâts de nos propres yeux. Il faut bien se mettre en tête que les médias manipulent l’information comme ils l’entendent, et que quand vous êtes à l’autre bout du monde on ne vous montre pas forcément la réalité. Et bien c’est exactement la même chose qui se passe aussi ici. On nous parle du virus H24, sur toutes les chaînes, avec des informations pas forcément cohérentes…

J’ai clairement l’impression d’avoir basculé dans un monde parallèle où les gens apprennent à se laver les mains souvent, à respecter des règles d’hygiène basiques… Ce qui me fait peur, c’est que je me rends compte de la bêtise des gens, et que je me dis qu’on n’est pas sortis de cette situation ! Vols de matériel médical, non respect des règles de confinement, organisation d’une fête avec des centaines de personnes collées-serrées sur un paquebot, MAIS ON EST OÙ ? Plus que le virus, j’ai peur de ce que l’Humain est devenu/en train de venir, et même si certaines personnes se réveilleront « grâce à » l’épisode Coronavirus, la majorité retournera à son train train quotidien dès que tout sera terminé.

Alors oui, j’ai décidé de ne pas être alarmiste, de ne pas tomber dans la psychose, de ne pas paniquer, et pourtant j’ai des proches considérés « à risque ». Je n’ai pas envie de passer mon temps à me demander si cela fait plus de 3 heures que mes courses sont dehors pour que je puisse les ranger « en toute sécurité », ou bien d’avoir mal aux yeux tellement je serai scotchée devant ma télé, ou même de m’abrutir de théories plus ou moins officielles sur le pourquoi du comment/l’après coronavirus/comment survivre…

Je n’ai aucun problème avec les personnes qui vivent à fond la situation, qui prennent comme argent comptant tout ce qui est dit etc. J’ai personnellement décidé de vivre cette crise à ma façon, de ne pas stresser alors que je ne peux pas faire beaucoup pour améliorer les choses, et plutôt d’en profiter pour me recentrer sur moi-même et sur les choses que j’ai la chance d’avoir. Je respecte le confinement et les mesures visant à diminuer la propagation du virus, je m’informe un minimum pour sortir avec la toute dernière version de l’attestation, mais je ne deviens pas quelqu’un d’autre pour autant. Comme dit dans le titre, la vie continue, et je pense que nous pouvons nous battre tout en gardons la tête froide, sans céder à la paniquer et stresser inutilement. Si vous pouvez aider faites le, si vous ne le pouvez pas: RESTEZ CHEZ VOUS !

21 Replies to “Coronavirus: la vie continue”

  1. Coucou. J’apprends ton retour en France par cet article… C’est sûr que cette situation est vraiment particulière et je partage ton avis sur le fait que les médias en font beaucoup. Nous aussi nous respectons au mieux le confinement et, pour moi, même si je crains pour mes proches, c’est une pause dans le temps qui nous permet de nous retrouver et de profiter de ce que nos trains de vie habituels ne nous offrent pas : jeux, jardin, lectures… Nous avons la chance de ne pas être touchés de près pour le moment… Mais j’ai hâte que tout cela soit derrière nous quand même ! Bises et bon courage !

    1. Hello ! Et oui, malheureusement nous avons du prendre cette décision mais ce n’est que partie remise !! Je suis contente d’entendre que tu arrives à positiver un minimum, et c’est clair que ce sera bien mieux quand tout sera terminé…
      Bisous et courage :*

  2. Je ne suis pas branchée non plus h24 sur les infos mais j’ai le cul entre deux chaises on va dire entre « zenitude » et un peu de stress. Je fais les gestes barrières préconisés et puis j’essaie de passer le temps entre films, séries, cuisine en attendant que ça se termine. Mais je rêve d’un bon ciné quand même. ☺ bon courage à vous.

  3. Coucou ma belle,
    Tout d’abord, je pense que vous avez fait le bon choix de rentrer en France (même si vous n’avez pas vraiment eu le choix !). Hallucinant le prix des billets !! Ensuite, je crois qu’il est important de se créer une bulle de douceur chez soi (se chouchouter, s’occuper l’esprit, regarder des séries qui nous font plaisir…) sinon l’angoisse prend le dessus. Vivement que tout cela se termine, malheureusement ce n’est pas pour tout de suite… Bisous

    1. Coucou !! En effet pas trop le choix, on a préféré prévenir que guérir ! J’aime beaucoup l’idée de « bulle de douceur », c’est clair qu’il faut se laisser un sas de décompression… sinon c’est dangereux pour le moral !!
      Gros bisous et on se serre les coudes :*

  4. Coucou ma belle, j’imagine que tu aurais préféré un autre retour 🙁
    cette situation est plutôt angoissante, je ne me plains pas, j’essaie de voir le positif, je fais pleins de choses que je n’ai pas le temps de faire, je me recentre sur l’essentiel 🙂 bon courage à toi et prenez soin de vous, bisous

  5. Coucou
    Chez nous on reste à la maison et on s’occupe et quand tout est fait, on se détend ^^
    En dehors des courses (une fois moi, une fois m.Morticia) depuis le début du confinement, nous ne sommes pas sortis du tout (sauf dans le jardin et encore pas longtemps vu qu’il caille et qu’il y a du vent)
    Je ne stresse pas mais quand je vais à la boite au lettres et que je vois quelqu’un dans la rue, ça me fait une sensation bizarre
    Pour l’actualité, je vais sur Twitter. Bien sur qu’il y a des trolls qui racontent n’importe quoi, mais il y a surtout les vraies informations du monde entier et en temps réel.
    Il faut continuer à vivre mais en respectant les règles imposées (qui sont quand même assez simples hein, rester chez soi et se laver les mains….on a vu pire je pense lol)
    Bisous

    1. Hello !!
      Oui quand on voit des gens ça nous fait bizarre :p Après niveau infos je me déconnecte, on entend vraiment que ça c’est usant !! Mais évidemment il faut se tenir un minimum informé.
      Courage pour la suite !!! :*

  6. Coucou Ma belle nos vies se trouvent quelque peu chamboulées en ce moment et mises entre parenthèse
    moi je poursuis mon activité en télétravail donc mon quotidien n’est pas trop bousculé malgré tout et je ne cède pas au stress.
    Mais on respecte le confinement scrupuleusement et j’évite d’aller en courses par respect de ceux qui sont obligés de travailler en grande surface
    cela va nous faire changer nos habitudes
    belle soirée

  7. Tu as bien raison de ne pas paniquer ma belle, le stress est très mauvais pour la santé et le moral, mais je suis d’accord avec toi les gens sont vraiment hallucinants ! Je vois sur instagram des stories de gens qui font quand même des fêtes, des soirées pyjamas… je ne comprends pas. Je te fais tout plein de bisous et bon retour parmi nous <3

  8. Ha mince je ne savais pas que tu as du rentré plus tot que prévu à cause de ça! quel dommage. Nous on a du annuler notre road trip aux usa du mois de mai et pas de bol j’ai attrapé le coronavirus fin février en allant à paris pour le boulot, c’est pas de bol car c’est pas dans ma campagne que je l’aurai attrapé! au début j’avais juste de la toux mais ça fait deux semaines que je suis très malade, ça été hyper dur et flippant, clouée au lit à ne rien faire ni même parler si je voulais réussir à respirer, mais ça commence à aller mieux… Bisous et bon retour en France!

    1. Et oui, c’est la vie comme on dit et il y en aura d’autres !!! Je voulais aller aux USA aussi à mon retour, je n’avais heureusement rien réservé… Vous irez plus tard, quand tout sera réglé 🙂
      Je suis triste d’apprendre que ça ne va pas, courage pour te remettre !!! Reste au chaud, sous la couette, et prend soin de toi :*

  9. Comme toi ma petite sœur de mon chéri a dû rentrer en urgence d’Australie. Elle a pu avoir un des derniers avions ✈️. Comme toi je ne penses pas qu’il faille tomber dans la paranoïa, je regarde rapidement les infos pour être au courant, ( j’ai un peu l’impression d’être au bout milieu d’un de ces films catastrophes de fin du monde) je limite mes déplacements au Max, je m’occupe de mes 2 enfants ms je prends aussi un peu de temps pour moi : méditation 🧘‍♀️, un peu de sport, lecture/ écriture…. je visite aussi un peu les musées en virtuel depuis mon canapé. Oui je sais nous vivons une situation inédite et des gens meurent victimes d’un ennemi invisible. Je respecte le travail des soignants, ms aussi de tous ceux qui continuent à bosser parce q pas le choix, les caissières, les policiers, les éboueurs … ms je ne pense pas que flipper à longueur de journée d’attraper ce virus à la con pourra aider. Je me concentre sur l’après et j’ai créé une petite boîte où chacun note les activités qu’il voudra faire après qd le confinement sera terminé. Bon courage et prenez soin de vous en attendant de suivre vos prochaines aventures.

  10. Bonsoir Maëlle,

    Merci beaucoup pour l’article. Tu as tout à fait raison dans tout ce que tu dis. Les médias répètent sans cesse les mêmes choses, ils font du mal et ils ne se remettent pas en cause et surtout les chaines infos comme BFMTV, LCI, etc. Heureusement qu’il y a internet, WhatSapp, Skype, le téléphone, etc pour rester en contact avec les amis et famille mais aussi les blogs comme le tien qui nous permettent de nous évader. Heureusement aussi que nous pouvons écouter de la musique. Depuis le début du confinement, au lieu de rester seul chez moi dans mon studio à Vence, j’ai préféré aller chez ma mère à Draguignan (Var) 1h de route. Ma mère est une personne à risque et depuis le début du confinement elle ne sort plus, heureusement que nous sommes dans une villa avec jardin. Ma voiture est plus à l’arrêt qu’en circulation en ce moment Depuis le début, je sors une fois par semaine pour juste aller faire quelques courses et rentrer directement à la maison au lieu de traîner et avec l’attestation. Ce qui me fait râler c’est quand je vois des personne se balader et même s’ils sont en couple qui sont l’un à côté de l’autre et qui ne respectent même pas la distance de sécurité chose que j’essaye de faire avec ma mère même si parfois ce n’est pas facile selon ce que l’on fait. Je ne sais pas si tu as vu mais en Espagne c’est encore beaucoup plus dramatique qu’ici.

    La bonne nouvelle c’est qu’en ce moment notre belle planète se refait une santé car il y a beaucoup moins de voitures qui circulent et beaucoup d’usines sont à l’arrêt et même les avions. Il faut que nous ayons une pensée à tout le personnel de santé et tous les autres qui sont en première ligne.

    Je te souhaite un bon courage essaye de ne pas déprimer et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories