Site Loader

Si vous me suivez sur instagram, vous avez certainement appris que j’étais actuellement en NZ, et plus particulièrement en plein WOOFing. Alors pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, je vais essayer de simplifier: en gros j’aide mes hosts dans leur ferme et en contrepartie de quelques heures de travail par jour, je suis logée dans mon propre appartement et ils font les courses pour moi chaque semaine ! Ce système est peu connu en France, mais hyper utilisé en NZ… Et pour cause, c’est du gagnant-gagnant: je ne paie pas de loyer ni mes courses tout en pouvant profiter des environs, et ils bénéficient d’une aide non négligeable pour les tâches du quotidien.

J’ai eu envie de vous faire partager ce WOOFing, situé près de Clevedon sur l’île du nord. Je ne suis pas seule évidemment, Monsieur Scintille est avec moi et nous sommes hyper heureux ! En plus d’être tombés sur de super hosts qui ont une super maison ainsi que de super animaux (4 chiens de refuges, des moutons, des chèvres, 2 chevaux, des dindons, poules, coqs, canards, oies, 3 cochons), le cadre est splendide ! Nous sommes au calme car pas dans le village même, mais en même temps proche de ce dernier. On peut aller au marché à vélo, ou bien aller se chercher une glace, ou tout simplement visiter. Je peux vous dire qu’après le tumulte de Bangkok et Auckland ça change, et c’est pas plus mal ! Pour l’instant nous sommes assez fatigués (enfin, surtout moi haha), donc nous n’avons pas trop eu l’occasion de nous balader. Néanmoins dans les jours qui viennent nous allons bouger un peu donc vous aurez l’occasion de découvrir Clevedon et les alentours avec nous 🙂

Vu que nous restons ici 3 semaines je pensais écrire un article par semaine afin de vous parler un peu de ce qu’on fait ici, et vous partager dans le même temps quelques photos. J’espère que ce format éphémère vous plaira !!!

SEMAINE N°1: S’habituer à la vie à la ferme & ses activités

Nous sommes arrivés samedi après-midi, et nous avons été super bien accueillis par nos hosts, un couple qui n’est pas kiwi mais britannique (ça va car leur accent n’est ni trop anglais, ni trop kiwi alors on les comprend super bien !). En même temps nous avons rencontré nos futurs compagnons de WOOFing, les 4 chiens de la maison !! Il y a 1 mâle, Stan, et 3 femelles: Dottie (notre petite chérie !), Flo(rence) et Malle (prononcez Molly, allez savoir pourquoi). Petite anecdote, mon prénom étant difficile à prononcer en anglais, sur notre conversation de groupe WhatsApp je m’appelle comme un des chiens… Malle ! Je ne leur en veux pas, les prénoms français/bretons ne sont pas des plus faciles à prononcer surtout pour des étrangers ! Bon, après les présentations nous avons découvert notre maison de fonction, indépendante de la leur. On a été bluffés car il y a un salon avec cuisine ouverte toute équipée, une salle de douche avec douche à l’italienne qui est super jolie, et une énoooooorme chambre à l’étage, avec un super matelas qui nous change de celui de notre van.

Dottie !!! Un amour de chien qui avait été abandonnée avant que nos hosts l’adoptent.

Par la suite nos hosts nous ont montrés où se trouvaient les animaux et comment les nourrir, sachant que nous allions le faire matin et soir pendant notre séjour ici. C’est franchement cool car ça me rappelle les weekends chez mes grands-parents, où j’allais chercher les oeufs dans le poulailler, jouer avec les moutons, « parler » avec les dindons… Nous avons donc pris nos marques avec Monsieur avant de dîner avec nos hosts et d’aller nous coucher après cette première journée où nous avons appris beaucoup de choses.,

Dès le lendemain nous allions nourrir les animaux avec nos hosts afin qu’ils nous conseillent au moins pour le premier nourrissage, et vu que tout était OK nous avons eu le feu vert pour les nourrir seuls ! On commence par les cochons, puis les canards/oies, ensuite les poules/dindons puis les chevaux (quels impatients ceux-là !) et les chèvres. On termine par checker les petits bébés qui sont à l’écart, d’ailleurs nous avions des petits dans notre maison qui avaient des soucis de santé, on devait s’en occuper mais malheureusement ils sont décédés juste après notre arrivée 🙁 On ne pouvait rien faire pour eux (problème de cou, et l’autre à la patte).

Chaque jour depuis notre arrivée, nous procédons donc au nourrissage des animaux le matin, et le soir. Entre-temps on a des tâches diverses et variées afin d’aider: peindre les barrières, tondre la pelouse, mettre du bois en tas, traiter les mauvaises herbes, retaper une serre… C’est assez varié et rapide car nous n’avons à faire que 4 heures dans la journée, donc une heure consacrée aux nourrissage. Le reste du temps on en profite pour jouer avec les chiens (je vous l’avais déjà dit, Monsieur et moi aimerions tellement en avoir un ou deux quand nous serons posés… on en profite du coup en ce moment !!!), lire, se balader un peu, aller gratter les chèvres et les cochons 🙂

Stan (à gauche) et Malle il me semble (à droite), des gros bébés

La vie à la ferme est très sympa quand on veut être au calme, entouré d’animaux. Evidemment cela exige une grande disponibilité et beaucoup d’expérience (au niveau des traitements médicaux par exemple). J’aime beaucoup ce cadre reposant mais je vous avoue que j’aurais du mal à abandonner la ville, et surtout ma « liberté » pour être dispo pour tous les nourrissage, la fermeture des clapiers etc etc. Et vous, quelques semaines à la ferme ça vous dirait ?

0 Replies to “La revue WOOFing: première semaine”

  1. ça a l’air vraiimment cool !! Et étant donné que vous restez longtemps en Nouvelle-Zélande, c’est une belle opportunité de pouvoir rester 2-3 semaines au même endroit. C’est assez pour nouer des liens et pour prendre quelques marques. J’avoue que ça me dirait bien de faire ça pour une petite semaine – il faudrait que je me renseigne sur les possibilités en Europe 😉 Belle semaine à toi !

    1. Et ça l’est ! Il suffit de bien choisir ce qui t’intéresse et de discuter en amont avec les hosts ! En Europe ça existe, nous on est inscrits sur le site HelpX où il y en a des milliers. Regarde si l’Europe est proposée !!! 🙂

      À bientôt !!

  2. Quelle belle expérience! Très enrichissant, c’est certain!
    Il me semble que le « WOOFing » se pratique aussi en Allemagne et en Italie. En tout cas, je connais des gens qui ont été dans des vignobles et des fermes…

  3. Je trouve ce concept génial et je suis ravie que tu nous en parles pendant quelques semaines, je suis curieuse de découvrir tout ça 😀

  4. Coucou ma belle! C’est vraiment une super expérience que vous vivez là! Je n’ai jamais fait de woofing mais ce retour à la nature dont tu parles me fait très envie! Continuez à vous eclater, quelle belle aventure! Des bisous ❤️

    1. Coucou !! Je me répète mais je te recommande le WOOFing à 1000000% ! Je ne pensais pas autant m’éclater tout en travaillant 🙂 Si jamais tu passes en NZ, je pourrais te donner le contact de nos hosts qui sont juste adorable !
      Des bisous ma belle, à bientôt 🥰❤️

  5. Coucou,
    Je ne connssais pas du tout le Woofing et je trouve que c’est génial ! C’est une belle expérience. Je ne suis jamais allée en Nouvelle Zélande. Ma meilleur amie y a vécu 9 mois et d’après ses photos c’est très joli.
    Bisou

    1. Coucou !! Je suis contente de faire connaître le WOOFing, c’est une expérience qui permet d’apprendre beaucoup et de partager avec des locaux 🙂 Si tu as l’occasion de venir en NZ saisis la, c’est vraiment un beau pays (ton amie a dû t’en parler) !!

      Des bisous, à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories