Site Loader

Depuis quelques temps déjà je m’informe sur le développement durable et sur les différentes manières de mieux consommer à mon échelle. J’en parlais déjà dans cet article… Le gros point sensible pour moi concerne l’alimentation ! En effet mieux manger contribue à l’environnement ET à ma santé, alors c’est un point qui est cher à mes yeux. Je ne vais pas dire que je mange mal, mais il y a des périodes où je côtoie beaucoup trop les fast food et trop peu la salle de sport, si vous voyez ce que je veux dire ! Du coup j’ai décidé de mieux manger et mon voyage en NZ m’aide beaucoup sur cette voie: avec Monsieur nous faisons nos courses pratiquement tous les jours car nous n’avons pas de frigo dans le van (ce qui réduit le gaspillage et permet d’avoir des produits frais), nous voulons tous les deux améliorer notre alimentation, nous cuisinons de nouvelles recettes ensemble… Voici ici ce que j’ai mis en place afin de mieux manger, et vous pouvez vous en inspirer sans problème ! Je ne suis pas diététicienne mais vous donne juste quelques bases pour commencer 🙂

Savoir pourquoi je mange

Avant même de changer le contenu de votre assiette il est hyper important de savoir quel type de mangeur vous êtes. En gros, certaines personnes vont plus manger quand elles sont stressées, ou bien fatiguées, ou alors amoureuses (oui oui, prendre des kilos quand on est en couple n’est pas un mythe !). Une fois que vous avez identifié votre type il sera plus facile de mieux manger: avoir un encas sain sous la main au boulot pour éviter de manger n’importe quoi quand vous stresserez, manger assez le matin si vous savez que votre prochaine pause est dans longtemps et ne voulez pas grignoter… Bien manger ça s’apprend !

Visualiser mon objectif

A chaque fois que je mets une nouvelle habitude en place, j’aime visualiser ma vie telle que je l’imagine une fois que j’aurai totalement intégré cette nouvelle habitude. Dans le cas de l’alimentation c’est très facile, on peut s’imaginer en train de cuisiner de bons petits plats de saison, faire le marché et y dénicher de bons produits etc. Le cerveau ne faisant pas totalement la différence entre votre visualisation et la réalité, pour lui il y aura déjà pas mal de travail de fait !

Bien m’entourer

Mieux manger peut être compliqué quand on est habitué aux soirées McDo et autres… Ce point est important de deux manières:

  • quand on est en société, en soirée par exemple, et que tout le monde veut manger un kebab, on se sent obligé de suivre le mouvement même si on n’en a pas envie à 100% et qu’on essaie de manger sain. Savoir éviter ce type de traquenard a son importance ! Si vous savez pertinemment qu’après deux bières avec tel ami il vous proposera un kebab, dites lui dès le départ que vous rentrerez manger chez vous ! Ou mieux, invitez la personne et cuisinez ensemble, c’est super sympa ! C’est ce que je faisais avec mon meilleur ami, on avait même fait des sushi maison !
  • changer ses habitudes alimentaires peut être difficile pour le moral, alors c’est bien d’avoir quelqu’un sur qui on peut comptez, avec qui on peut échanger, parler de notre « quête » de bien-être. J’ai la chance que Monsieur Scintille veuille mieux manger également, mais vous pouvez également partager tout ça avec un ami, un collègue…

Faire le point sur ce que je veux

A titre personnel j’essaie de réduire ma consommation de produits animaux, surtout la viande rouge que je consommais auparavant trop souvent; de manger plus de fruits et légumes et d’arrêter les fast food (ou du moins de les limiter à un par mois par exemple). Pour mieux manger il faut savoir ce qu’on veut et ce qu’on ne veut plus, le mettre par écrit aide beaucoup.

M’informer le plus possible

Afin de mieux manger et surtout de manger en accord avec moi-même/mes valeurs, je lis beaucoup au sujet de la nutrition, regarde pas mal de reportages (Netflix en a d’ailleurs des pas mal comme celui-ci, What The Health) et surtout m’informe sur les aliments eux-mêmes. On a beaucoup d’idées reçues comme par exemple le fait que la viande rouge soit riche en protéines, qu’un régime végétarien mène à des carences… Il faut multiplier ses sources d’infos et surtout ne pas hésiter à remettre ses idées en question !

Consommer local

Depuis que je suis en NZ, je consomme beaucoup plus de fruits et légumes du coin, les tarifs étant ici très abordables. Je ne sais pas ce qu’il en est en France à l’heure où j’écris cet article, mais pas mal d’options existent afin d’avoir des produits locaux à prix décent pour le consommateur et le producteur: les AMAP par exemple, les marchés de votre ville, ou même si vous avez la possibilité chez vous directement !!!

Alors, vous aussi vous voulez mieux manger ? Que faites-vous déjà afin d’améliorer votre alimentation ?

0 Replies to “Objectif alimentation saine et équilibrée”

  1. Manger sain et équilibré, voilà un objectif que l’on voudrait tous atteindre, mais ce n’est pas toujours simple quand on est dans le rush du boulot, des enfants, etc. et surtout quand c’est grimace à la maison dès que je fais de la soupe ou des légumes que je finis par manger toute seule ! LOL ! En tout cas la photo de plat que tu nous montres me donne sacrément envie !

  2. Tu as raison de changer ta façon de te nourrir. Il y a une chose dont tu ne parles pas c’est de manger BIO. Ma mère et moi nous faisons les courses alimentaires dans des magasins BIO, certes c’est un peu plus cher mais on mange mieux et c’est moins industrialisé que les produits ordinaires. Quand a moi, je suis difficile en question nourriture car en légumes je mange les haricots verts, petits poids, carottes, épinards, tomates, la ratatouille et c’est tout et en fruit j’aime que les bananes, les pommes, les poires, les oranges et c’est tout. Sinon j’adore les pâtes et les gâteaux.

  3. Moi, je mange pas mal de fruits et légumes, je pense que c’est le socle indispensable pour une bonne alimentation qui apporte des nutriments/minéraux et je les prends à ABDC (au bout du champ), ce sont des petits producteurs à moins de 60 kms de Paris où je vis, c’est frais (cueillis le matin et en mag l’après-midi), en plus c’est des produits de saison, et les mag sont minimalistes donc pas de tentation de tout et n’importe quoi. Sinon, j’achète dans des bio, ça fait des années que je ne suis pas allée dans un supermarché hormis pour prendre éventuellement du pq mais même ça, c’est au bio maintenant. Alors, parfois, je vais manger me lâcher sur des gâteaux ou de grosses quantités mais ça reste de temps en temps.
    Donc, pour moi, c’est : légumes/fruits, algues, oeufs, herbes diverses, protéines soja, fruits secs, graines diverses, curcuma/gingembre.

    1. C’est clair, j’essaie aussi de manger des aliments venant de producteurs locaux, même si c’est un peu plus cher j’aime les soutenir ! Bio ou pas bio je suis encore en train de voir si c’est réellement mieux… belle journée !!

      1. Quand on dit bio, on a tout dit et rien dit, en fait, je pense que si c’est pour manger de la même façon mais bio, ça ne sert pas à grand-chose,à mon avis. Il faut ‘revoir’ sa manière de s’alimenter.

  4. Très bonnes astuces! Nous aussi on essaie de faire au mieux sans trop se prendre le tété non plus, on mange principalement des plus que l’on cuisine (toujours très simple), des fruits et légumes de saison et le moins de produits industriels possible mais on ne se met pas non plural pression, soi on a envie d’un fast food ou que je n’ai pas le temps de faire des gâteaux pour le goûter de m fille, on achète dans le commerce.

  5. Coucou ma belle, ici aussi on mange moins mais mieux ! en privilégiant les produits bios,français et locaux on mange moins de viande aussi. On se fait bien sur plaisir aussi en allant au resto 😉 des gros bisous

  6. Chez nous, on a revu complètement notre alimentation il y a plusieurs années (presque 10 ans). Ça nous a pris plusieurs semaines pour y arriver, mais une fois les bonnes habitudes mise en place on s’y habitue très vite.
    C’est tellement meilleur de manger du frais, des fruits, des plats maison plutôt que de l’industriel. Après, je comprend ceux qui se facilitent la vie en achetant des plats tout prêts ou rapides à cuisiner car ça prend du temps de tout faire soi-même.
    Bisoous

      1. Oula, la liste est longue mais les bases c’est de bannir les gâteaux industriels, avoir toujours une coupe remplie de fruits, ne plus acheter de sodas ni de sirop, acheter local( à la ferme), acheter les légumes en fonction des saisons (en grande quantité pour les congeler et les sortir en hiver par exemple), ne plus acheter de plats tout prêts et faire tout soi-même avec des légumes frais etc…

  7. Hello,
    Ton article est super intéressant!
    Pour ma part depuis que je fais une liste de menus je constate que je grignote moins et que j’apprécie plus ce que je mange. Et surtout niveau courses, j’achète uniquement ce dont j’ai besoin donc je gagne du temps et de l’ragent ^^
    Bises

  8. Je te comprends tout à fait! j’essaye de manger plus sain, plus varié . C un peu la bonne résolution de cette année! Dans les recettes et dans le panel d’aliments, dans mon cas avec les enfants c’est surtout arriver à leur faire manger moins de féculents et plus de légumes. On essaye de cuisiner plus, je me suis même mis au bachcooking (ms g un gros frigo avec un congelo de compétition, ds le van c compliqué) Merci pour la suggestion de documentaire sur Netflix j’y jetterai un œil. A l’époque j’avais bcq aimé Super Size me sur Mac Do, d’ailleurs il en a ressorti un cette année sur la malbouffe ms c sur le Prime Vidéo d’Amazon. Dans mon cas ce n’est pas tellement la junk food qu’il faut que je réduise ms plutôt le sucré, je suis une grosse fan des gâteaux 🧁, g d’ailleurs toute une liste de resto sympas que je penser tester cette année. Malheureusement j’ai un peu tendance au grignotage surtout qd je suis énervée ou fatiguée, j’ai tjrs une tablette au chocolat ds laquelle croquée. Chacun ses faiblesses ms promis on va faire un effort.

    1. C’est super de pouvoir congeler plein de choses, quand je pourrai j’aimerai faire des repas à l’avance pour les jours de flemme… afin de ne pas succomber aux fast food !!

      Les gâteaux j’adore aussi, surtout que Monsieur pâtisse hyper bien ! Et la tablette de chocolat je l’ai aussi… Il faut qu’on se serre les coudes, on y arrivera ! Et pour les enfants selon leur âge je pense qu’il faut leur expliquer les bienfaits etc. Et tricher (les pâtes aux légumes par exemple). Des bisous :*

  9. je ne mange presque pas de viande non plus et la viande rouge c’est extrêmement rare, j’aime les bons petits plats équilibrés composés de céréales et de légumes… mais je n’ai souvent pas le temps de cuisiner ou de penser quoi cuisiner et du coup je craque à la dernière minute sur des pates ou des pizzas, bien plus souvent qu’il le faudrait!! lol

  10. C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup, je suis ravie que tu l’aies abordé. Cela fait quelques années maintenant que j’ai décidé de faire attention à mon alimentation, comme toi. C’est depuis que j’ai pris conscience de l’importance de la nature, d’ailleurs et que j’ai totalement changé mon mode de vie. Alors, au début c’était un grand bonheur et en plus, j’ai découvert la cuisine. Je ne savais vraiment pas faire grand chose et mes connaissances ce sont beaucoup élargies. Et puis parfois, c’est la rechute, souvent à cause des émotions (je te félicite d’ailleurs d’avoir abordé en premier le fait de comprendre comment et pourquoi on mange plus parfois). Et puis, la fatigue et le moral ont un rôle important aussi lorsqu’on choisi un mode de vie plus naturel et qu’on doit cuisiner parce que c’est de temps en temps difficile de garder la volonté. Il m’est arrivé de faire comme des « burn-out », j’en avais mal de faire attention à tout. Bon je n’en suis pas à compter les calories mais quand même.. Parfois j’avais une petite envie, et même si c’était accompagné de légumes, je culpabilisais. Et puis on peut aussi vite trouver tout et son contraire à ce sujet : Il faut manger cru, il faut éviter la viande, on a besoin de viande, on peut remplacer la viande par ci ou ça, il faut cuisiner, mais les légumes cuits sont moins « efficaces » etc etc etc… Parfois je n’en pouvais plus de penser à tout et j’avais juste envie de retourner me faire un macdo, pour culpabiliser ensuite… Il est donc important de trouver un équilibre et un juste milieu et de ne pas se mettre trop de pression non plus, sinon on peut se faire du mal… Se faire plaisir de temps en temps et manger en conscience, c’est le plus important je pense.
    Oh j’ai été inspirée dis donc… ahah
    Je t’embrasse et bon appétit (bien sûr…) 😀

    1. Ravie de te lire !!! Je pense que comme tu le dis, il y a de tout dans les recommandations que l’on nous donne. Perso je fais comme je le sens, sans excès. Si je sens que j’ai faim je ne me prive pas mais ne me rue pas pour autant sur TOUT le paquet de cookies. J’essaie de ressentir les sensations à l’intérieur de mon corps et m’alimente en fonction, depuis que j’ai commencé je me sens hyper bien !!!
      On peut vite craquer si on veut avoir une alimentation parfaite, une maison parfaite, un comportement parfait… Je pense qu’en faisant de notre mieux et en ne culpabilisant JAMAIS, on trouvera la clé du bonheur :p
      Belle journée, bisous :*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories