Site Loader

Le temps passe tellement vite, cela fait aujourd’hui un mois que je suis rentrée de mon périple à l’autre bout du monde !! Le confinement me faisant perdre la notion du temps, quand j’ai vu la date sur mon téléphone j’ai juste halluciné. Cela fait donc un mois que j’ai du dire au revoir aux paysages de rêves d’Australie, à son sable blanc et son soleil frappant. Un peu plus d’un mois que j’ai du dire au revoir à la Nouvelle-Zélande et sa nature verdoyante ! Et un mois que je suis passée d’une vie en totale liberté au soleil à une vie de confinée… Dans cet article je vous dresse le bilan de mon voyage, avec un mois de recul.

Français VS Australiens/Néo-zélandais

Bon, confinement oblige je n’ai pas eu beaucoup de contacts avec d’autres personnes depuis que j’ai posé le pied en France, néanmoins pour le peu de gens que j’ai pu côtoyer j’ai pu noter une grosse différence avec les personnes que je voyais en NZ ou Australie. Sans parler de la langue qui est forcément différente, je trouve personnellement que les gens en France sont beaucoup plus « fermés », peut-être même plus individualistes. C’est d’ailleurs quelque chose qui m’avait agréablement surprise à mon arrivée de l’autre côté du globe, les gens sont beaucoup plus souriants et sympathiques, prêts à aider alors qu’on a rien demandé… Je sais bien qu’il ne faut pas faire de généralité, mais en me basant sur mon expérience je trouve vraiment que les français devraient s’ouvrir un peu plus aux autres, et s’inspirer de la façon d’être des néo-zélandais !!!

Dollar VS Euro

J’avais pris l’habitude de payer et vivre avec le dollar (qu’il soit NZ ou australien), et de convertir tout en euros afin de me faire une idée de ce que je dépensais. 1 euro = 1.60 NZ$ quand on était là-bas, et c’est passé à pratiquement à 1.80 NZ$ !!! Autant vous dire que le coût de la vie là-bas, je l’ai trouvé bien plus bas que celui en France. Encore aujourd’hui lors de mes (rares !) sorties en courses, je suis effarée par les prix en euros… Par exemple en NZ j’avais pour habitude d’acheter des avocats à environ NZ$ 1 pièce, voire même moins parfois, ce qui fait l’équivalent de même pas 60cts d’euro. Or quand on y réfléchi, impossible de trouver un bon avocat à ce prix là en France, ou alors envoyez moi l’adresse que j’aille y faire une razzia ! Bref, ce sont pleins de produits du quotidien que je trouve hyper chers maintenant, et malheureusement je n’ai pas trop d’alternative car c’est un problème de fluctuation économique… Je prends mon mal en patience et essaie de ne plus convertir dans ma tête !!

Verdure, plages et montagnes VS plaines

Mt Tarawera, Rotorua (île du nord)

Bon ce point là dépend vraiment d’où vous vivez. Personnellement je suis dans une région assez plate, et quand je repense à toutes ces belles montagnes, ces volcans que j’ai pu observer durant mon aventure… ça me manque énormément !!! J’adorai conduire dans ces magnifiques paysages et je me sentais privilégiée, avec le souffle coupé parfois devant la beauté des lieux. J’ai adoré monter en haut du Tongariro, observer le Mount Cook, prendre des photos de vues dignes de cartes postales à Rotorua, Wanaka et Queenstown… La mer et les lacs étaient aussi toujours en vue et ceux qui me connaissent bien savent que je suis juste fan de ce genre de paysage, ça m’apaise ! Vu que ce type de vue me manque ici, j’ai décidé d’enfin déménager après plusieurs années de doutes et de pistes non suivies !!! Je suis hyper contente de bientôt retrouver tout ces aspects de la nature qui me manquent tant depuis mon retour.

Vu les circonstances exceptionnelles auxquelles nous faisons face aujourd’hui, avec le confinement et toutes ses conséquences, il y a certainement d’autres choses qui me frapperont au retour à la vie « normale », et je vous en reparlerai avec plaisir. Vous aussi après un long moment passé à l’étranger vous sentez une sorte de décalage, un petit temps d’adaptation pour vous réhabituer à votre pays d’origine ?

35 Replies to “Retour en France: bilan un mois après”

  1. Merci pour cet article ! 🙂 J’ai à peu près les mêmes bilans que toi, j’ai passé 6 mois au Canada et le retour en France a été plutôt déboussolant. Se refaire à la devise, au caractère des autres … Pas évident mais comme pour tout, on se réhabitue !

  2. Ouais, je me reconnais là-dedans à 100%… Le retour d’un long périple, c’est tellement difficile…! On change énormément en voyageant et lorsqu’on revient, tout est pareil comme avant. C’est difficile de retrouver ses repères… J’ai écrit trois articles à ce sujet si ça te dit de lire mon blogue. Bon courage! 🙂

  3. Coucou,
    Je suis bien d’accord avec toi! Nous nous sommes fait les mêmes remarques lors de « tous » nos voyages à l’étranger. Les gens sont toujours beaucoup plus civils, et prévenants que les français (qui nous font souvent honte lorsque nous nous retrouvons en leur présence. Ils sont souvent très mal polis, et d’un grand sans-gêne)
    Nous avons été surpris agréablement aussi par le coût de la vie que ce soit dans les pays scandinaves (réputés pour être chers) ou dans une île très touristique comme Ibiza. Nous avons mangé et vécu comme les autochtones, et il s’avère que c’est moins cher…
    Lorsque nous rentrons en France, nous avons envie de repartir..

    1. Hello !! Tu résumes tout ce que je pense en effet… Je suis allée à Ibiza il y a plus de 10 ans et il est vrai que malgré l’image de fête et paillettes, le coût de la vie n’était pas si horrible que ça !

  4. Le passage en caisse est de pire en pire depuis le confinement…J’ai justement acheté des avocats aujourd’hui à presque 4€ les 2…Tous les produits ont augmenté et particulièrement les fruits et les légumes (ce que l’on consomme le plus à la maison)
    Pour la mentalité des gens ça ne m’étonne pas, je m’en rend compte sans avoir quitté la France
    Bisous

    1. Je suis « contente » de voir que je ne suis pas seule à remarquer des prix excessifs !! Et pourtant je suis contente de payer le prix quand les produits sont bons, pour aider les producteurs… les prix des produits « normaux » sont devenus impensables !
      Côté mentalité c’est dommage je trouve, après cela dépend peut-être des régions ?
      Des bisous :*

      1. Par chez moi c’est pareil qu’ailleurs je suppose mais les gens discutent facilement ici même s’ils ne te connaissent pas (je le remarque d’ailleurs beaucoup quand je vais en courses)

  5. Je trouves même qu’en ne partant pas si longtemps (environ une semaine), je ressens également un décalage. Et pas besoin de partir loin pour le constater ! Il y a assez de pays frontaliers pour le voir 😄 Bisous 😘

    1. Je t’avoue que du coup ça fait longtemps que je ne suis pas partie loin de France haha 🙂 Mais oui, ayant vécu en Espagne et en Italie je trouvais déjà le climat très différent niveau mentalités !! Des bisous :*

  6. Coucou la miss,
    Il est vrai que lorsque tu vois le comportement de certains français avec cette crise sanitaire et aussi leur mentalité, tu te dis que tu n’as pas été éduqué de la même façon …..
    C’est vrai que les prix ont bien augmenté, un vrai budget pour pouvoir manger sainement !!!
    Des bisous et belle soirée 😉

  7. Merci pour ton partage. C’est clair que lorsque tu vis plusieurs mois dans un pays étranger, il y a un temps d’adaptation au retour. Après être rentrée des Etats-Unis où j’y ai vécu 10 mois, j’ai mis plusieurs semaines avant de me sentir de nouveau « chez moi » ! Des bisous

    1. Avec plaisir, j’adore échanger sur ce genre de sujets ! Il y a toujours un temps d’adaptation mais là je t’avoue que la culture NZ m’a marquée dans le sens positif du terme !
      Des bisous :*

  8. Hello tu n’as pas tort les Français ne sont pas trop accueillants, ils sont méfiants. Quant au coût de la vie notre euro est au top . Par contre la France est belle et il y a de très belles régions de lacs par exemple dans les Vosges non loin de chez moi, des montagnes, de paysages verts, j’ai apprécié l’Aveyron, notamment et d’autres régions de France qui demandent à être découvert, oui la France est belle bisous

    1. Hello !! Oui ce terme convient parfaitement, méfiants ! Et c’est bien dommage car tout le monde n’est pas rempli de mauvaises intentions…
      Ah bah oui c’est sûr que nous avons de très belles régions !! C’est juste que là, après plus de 20 ans au même endroit… j’ai eu ma dose 😛
      Bisous bisous !!

  9. Bonsoir Maëlle,

    Je te remercie beaucoup pour l’article. Tu as raison de dire que les français sont « fermé » et je rajouterais aussi « râleurs » car quand je voyage à l’étranger surtout dans les pays pauvres comme le Kenya, le Costa Rica, etc qui vivent et qui sont heureux avec le peu qu’ils ont. Même en Espagne ils vivent dans la joie et la bonne humeur (j’ai vécu en Espagne mais je te le raconterais en message privé pour plus de détails).

    Je te souhaite un bon courage jusqu’à la fin du confinement et te dis à bientôt.

  10. Bonjour!! Super article, très intéressant! Mon meilleur ami est revenu du Japon en plein confinement… gros changement aussi pour lui!!
    Je remarque à chaque fois que je pars et reviens ô combien les Français sont fermés. Nous ne sommes pas les pires, loin de là et pour avoir travaillé avec des Suédois et des Norvégiens, j’en ai bien conscience.
    En tout cas je suis bien d’accord, c’est un terrible sentiment qui vient après un voyage, quand on revient chez soi et qu’on a cet espèce de manque, de cafard!!
    Bon courage pour ce confinement, on a passé le plus difficile.

    1. Coucou ! Merci c’est gentil 🙂 C’est malheureux à dire mais niveau mentalité c’est clair que nous ne sommes pas les plus chaleureux…
      Courage également, c’est la « dernière » ligne droite !!! Des bisous :*

  11. Merci pour de partager ton ressentis, c’est vrai que ça doit être un gros bouleversement, surtout avec le confinement. Je suis tellement d’accord sur le fait que les français soient fermés, ça ne m’étonne pas. Aucune généralité, bien sûr. Mais disons que la majorité est comme ça et c’est bien dommage…
    Tu vas déménager, c’est à dire ? Dans un autre endroit en France ?
    Et tu comptes partir à nouveau en voyage quand ce sera possible, j’imagine ?

    1. J’ai eu peur que les gens réagissent négativement à cet article et je me rends compte que c’est tout le contraire ! Merci pour ton retour !!!
      Oui, autre part en France 🙂 Et le voyage continuera bien sûr de faire partir de ma vie… quand il sera de nouveau possible !

  12. Coucou ma belle! Ah c’est sur que les français sont vraiment ronchons et hyper perso, venant des îles et ayant aussi l’habitude de la NZ et de l’Australie j’ai eu énormément de mal au début et puis on est bien obligé de faire avec 😉 des bisous!

  13. Merci pour cet article qui fait écho à mon propre décalage…
    Après huit mois passés sur les routes nord-américaines, je suis moi aussi rentrée pour me confiner et si l’immobilité m’a été profitable, l’ailleurs commence nettement à me manquer… Pas forcément le mouvement que je serai heureuse de ré-adopter bientôt avec toutes les magnifiques explorations que cela implique, mais c’est plus l’envie d’être enracinée ailleurs qui fait foi aujourd’hui…

  14. C’est marrant l’unanimité qu’il y a sur le caractère des français ainsi que le côté fermé et individualiste! Et je pense que plus on voyage et plus on s’en rend compte! Tous les français ne sont pas comme cela, heureusement, mais tout de même… C’est bien de voyager dans son pays mais c’est bien aussi de prendre du recul et de voir les choses différemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories