Rêves et réalité: objectif motivation !

« Waw la chance j’aimerai trop être à ta place ! », « Ah si seulement je pouvais faire comme toi…! », « J’ai pas autant de chance que toi » etc, etc, etc… Depuis que j’ai décidé de partir en NZ ou même avant quand j’avais décroché un job dans une grande boîte, ce sont les phrases que j’entends à longueur de temps, et même si je n’en veux absolument pas aux personnes qui les énoncent, je tenais à faire un article là-dessus. Pour moi il n’y a pas de personne plus chanceuse ou malchanceuse qu’une autre, on décide soi-même de la direction qu’on souhaite donner à sa vie. Alors certes, certains commencent avec plus de facilités (argent, famille, travail) que d’autres, mais sachez qu’avec de la motivation TOUT est possible !!!

Je travaille depuis que j’ai 16 ans et demi (en parallèle de mes études puis à temps plein) car ma famille ne fait pas partie de ce qu’on pourrait appeler une classe aisée. J’ai des rêves depuis que je suis petite, comme tout le monde, et je fais absolument TOUT pour les réaliser. J’ai appris il y a quelques temps que la vie va beaucoup trop vite et qu’on doit se donner les moyens d’obtenir ce qu’on veut, ou qu’à défaut on n’aura jamais ce qu’on souhaite. Ce que je veux transmettre dans cet article, c’est le fait que peu importe notre classe sociale, nos origines, notre apparence ou que sais-je encore, on est tout à fait capable de se motiver et d’atteindre ses objectifs ! Je vais prendre mon exemple car c’est celui que je connais le mieux, et je pense que pas mal de personnes devraient pouvoir se reconnaitre dedans.

J’ai toujours rêvé de voyager un peu partout à l’étranger mais ma famille étant plutôt casanière, les vacances se passaient toujours dans le sud de la France, ce que je ne trouvais pas plus exotique que ça même si c’était cool. Durant des années, cette envie de partir loin pour explorer de nouveaux territoires et découvrir de nouvelles cultures a germé en moi, encore plus durant mes années universitaires. J’ai eu la chance de partir vivre à l’étranger quelques mois, et tout ça a confirmé que mon envie ultime, c’était d’explorer le monde. Le problème quand on veut beaucoup voyager, c’est l’argent. N’étant pas d’une famille riche, n’ayant pas gagné au loto et n’ayant pas encore de job stable (bah oui, le but était quand même de voyager AVANT de me poser, c’est plus simple !), j’ai dû réfléchir à la façon dont je pourrais financer mon départ. J’ai travaillé afin de mettre de côté, et j’ai eu la chance d’être dans le milieu qui me plait, à un poste plutôt sympa. Même si ce job a décalé mon départ, HEUREUSEMENT que je l’ai fait ! J’ai pu économiser tout en étant active, en apprenant de nouvelles choses, en côtoyant de nouvelles personnes, et en préparant bien mon projet de PVT.

Pour tout ceux qui souhaitent mettre de l’argent de côté afin de réaliser un/des projet(s) (l’argent est souvent le nerf de la guerre), je vous conseille de mettre votre objectif par écrit pour ne pas le perdre de vue. Ce que j’ai fait afin de réellement économiser, c’était vraiment de ne jamais oublier pourquoi je voulais tel montant. Quand j’avais envie d’un resto, fast food ou d’un nouveau vêtement, je me demandais 1) si j’en avais réellement besoin et 2) si je ne préférerai pas garder le montant que j’aurai dépensé pour faire grossir ma cagnotte. Alors oui, pour les acheteurs compulsifs ça peut être compliqué, mais si vous réussissez à garder une forte volonté tout est à portée de main 🙂

En gros, cet article n’a pas vocation à vous faire la morale, mais bel et bien à vous rappeler que vous seul êtes maître de votre vie, de votre destin, et même si ça peut paraître bête, je pense que quand on veut quelque chose, on peut l’obtenir ou du moins s’en rapprocher grandement. Si certains d’entre-vous se disent encore « Oui mais je n’ai pas le temps/l’argent/j’ai des enfants… », sachez que ce sont des excuses !!! Que vous vouliez voyager, reprendre des études, écrire un livre ou je ne sais quoi d’autre, vous pouvez !! J’espère que j’ai pu remotiver certaines personnes qui avaient un peu baissé les bras, ou bien juste vous redonner un peu la pêche au niveau de vos objectifs actuels !! D’ailleurs, quels objectifs avez-vous sur le long terme ?

Dare the impossible Lyon: what?

Hello tout le monde ! Tout d’abord, je tiens à m’excuser du peu d’activité sur le blog ces dernières semaines. Comme vous le savez, en ce moment je vis une période hyper « full »: préparation du départ en NZ avec le chéri, mais aussi déménagement, et je n’étais pas à la maison ces derniers jours mais à Lyon. Alors vous me direz, « la fille déménage ce weekend et elle va se balader à 6 heures de chez elle, normal.« . Retour sur les raisons de cette petite virée lyonnaise en détails.

Dare the impossible!

Certains d’entre-vous connaissent peut-être Gregory Logan, hyper actif (hyperactif ? haha) sur les réseaux et notamment sur LinkedIn. Greg est un auto-entrepreneur suisse plein de vie, un « self made man » comme on aime les appeler, un mec qui vous motive en vous parlant de ses succès, certes, mais SURTOUT de ses échecs. Il arrive à nous faire comprendre que ce n’est pas parce-qu’on foire pas mal de choses dans sa vie qu’on va tout foirer. Qu’on doit oser aller de l’avant dans la vie, s’ouvrir aux autres que ce soit sur le plan perso ou pro, et qu’on a qu’une seule vie qu’il faut vivre à fond, comme on a envie de la vivre !

Je suis Greg sur les réseaux depuis plus de 3 ans, et à chaque post je me prend un shoot de motivation énorme, comme si ça me boostait à un niveau mental, voire même physique (envies soudaines de sortir, bouger, écrire, enfin bref, de m’activer !). Je vous invite fortement à aller voir son profil pro en cliquant ici et à me dire ce que vous en pensez ! Que vous soyez étudiant, chômeur, en poste, rêvant d’ailleurs… Vous ne pourrez qu’être plus inspiré en parcourant sa page 🙂

Après cette petite présentation, venons en à la raison de ma venue à Lyon: la conférence DARE THE IMPOSSIBLE! Il s’agit d’un mouvement, d’une communauté (mais n’y voyez surtout rien de sectaire) regroupant tous genres d’individus, et les conférences ayant lieu dans le monde entier ont pour but de faire se regrouper les gens, d’échanger, de se motiver, de s’inspirer, de s’entraider, de développer son réseau… Que des choses positives !!! La première édition était à Lausanne en Suisse, et là direction Lyon. J’ai eu la chance d’être choisie comme ambassadrice du mouvement avec une dizaine d’autres personnes de tout âges, nous avons donc aidé à communiquer sur l’évènement et à le préparer le jour J.

Au niveau programme, Greg a bien évidemment parlé de sa vie, ses victoires, ses échecs, ses remises en questions, et on peut voir que c’est quelqu’un de très humain qui cherche réellement à créer quelque chose, à aider son prochain à être mieux dans sa peau et à donner le meilleur de lui-même. Ensuite, nous avons eu une superbe intervention de Matthieu Wildhaber, coach en prise de parole (qui aide d’ailleurs Greg et une foule d’autres personnes importantes avant ses évènements), qui nous explique qu’il est hyper important de faire attention lorsque l’on parle (la façon de dire bonjour compte beaucoup par exemple) ainsi que pleins de petites choses auxquelles on ne pense pas forcément. Pour la suite, c’est Alice Boubour qui est intervenue en musique. Chanteuse en production de son premier album, elle est revenue sur son parcours atypique avant de nous interpreter deux chansons. J’en ai eu des frissons, c’était magnifique !!

Nous devions avoir un speaker supplémentaire qui n’a pas pu venir pour des raisons médicales… Mais waaaw, j’ai été bluffée par tant de positivisme et d’espoir de la part de tout le monde, que ce soit les intervenants, la team d’ambassadeurs, mais également les invités ! La soirée s’est terminée sur un apéro-networking où l’on pouvait échanger avec les personnes dont on voulait prendre le contact, une magnifique occasion de réseauter malin ! le bilan de cette conférence est simple et tient en peu de mots: un concept génial, qui m’a aidé à reprendre confiance en moi et à me dire que mes rêves ne sont pas trop grands ou impossibles. Suite à tout ça, je suis hyper motivée, hâte d’être dans l’avion pour la NZ et de pouvoir étudier mes projets pros dont je vous parlerai certainement par la suite… Et vous, vous connaissiez déjà Gregory Logan ? Vous vous intéressez à tout ce qui est développement personnel, conférences pro, réseaux pros ?